Plus l’alliage est chargé en cuivre, plus le durcissement est sensible, de sorte que le refroidissement lent après le recuit d’un or rouge va conduire à une précipitation partielle mais suffisante pour provoquer un durcissement. Pour l’or jaune, il faut ...