Fendeuse à bois : gain de temps pour fendre des bûches

Fendeuse à bois : gain de temps pour fendre des bûches

La fendeuse à bois s’utilise pour fendre la bûche sans effort. Elle vient simplifier le quotidien des amateurs de feu de cheminée. Utile à la maison et en entreprise, le fendeur rend la fente plus pratique. Avant de se procurer une telle machine, il est essentiel de bien se renseigner. Voici le nécessaire à connaitre sur une fendeuse à bois.

Comment utiliser une fendeuse à bois ?

Pour bien l’utiliser, il est essentiel de procéder par étapes. Cela permet d’éviter les risques d’accident et d’aboutir facilement au résultat escompté.

Bien installer la machine

Les fendeuses de bûche, comme celles présentes sur le site www.fendeuse-bois.com sont plus faciles à utiliser sur une surface plane et parfaitement stable. Cela permet d’assurer la sécurité de l’utilisateur.

Au moyen d’une jauge, vérifiez le niveau du lubrifiant dans le système hydraulique et mettez-la à niveau si cela s’avère nécessaire. Il faut aussi purger la machine avant son utilisation. Pour ce faire, vous devez desserrer la vis prévue pour cet usage. Cela favorise le passage de l’air comprimé dans le système hydraulique.

Si votre fendeuse à bois est de type électrique, il est nécessaire de la raccorder à une prise de courant avant son allumage. Une fois l’installation de la machine achevée, il sera temps de passer au fendage des bûches.

Fendre le bois

À cette étape, la première chose à faire est le bon positionnement de la bûche à fendre. Généralement, les machines de type vertical disposent d’un treuil qui vous facilite la tâche. Les fendeuses horizontales disposent plutôt d’un plateau destiné à accueillir le bois.

Pour fendre votre bûche, vous allez la placer contre la cale de vérin tout en respectant le sens des fibres de bois. Ensuite, vous devez mettre en marche le système de poussée de la pompe hydraulique.

Quels sont les différents types de fendeuse à bois ?

Sur le marché, il existe différents types de fendeuses à bois. Il s’agit des modèles :

  • Manuel ;
  • Électrique ;
  • Thermique ;
  • Hydraulique.

La fendeuse manuelle

Les avantages de la fendeuse à bois manuelle sont sa légèreté et sa facilité de rangement. Sur le plan de la maniabilité, elle demande quelques efforts physiques, mais pas tant qu’une hache. De plus, la fendeuse de bûches manuelles fonctionne sans source d’alimentation. Elle ne nécessite ni carburant ni électricité pour fendre du bois. Cela permet non seulement d’économiser de l’argent, mais contribue à la sauvegarde de l’environnement.

La fendeuse électrique 

Comme l’indique son appellation, cette machine, pouvant être accompagnée d’un treuil, fonctionne grâce à l’électricité. Avant de l’utiliser, il est nécessaire de la brancher sur secteur. Le principal avantage de la fendeuse électrique, c’est qu’elle favorise le gain de temps. De plus, elle exige peu d’effort de l’utilisateur et ne produit qu’une faible quantité de bruit.

La fendeuse électrique réalise des coupes précises. Elle vient facilement et efficacement à bout du bois de gros volume. Le seul bémol reste la nécessité de brancher l’appareil.

La fendeuse thermique

Fonctionnant grâce au carburant, la fendeuse à bois thermique possède une puissance supérieure à celle des modèles électriques. Cela lui permet de fendre avec plus de facilité, et ce quelle que soit l’épaisseur du bois.

La fendeuse hydraulique

Il s’agit d’une machine à combustion capable de fendre n’importe quel type de bûche. Elle débite des bois mesurant plus de 50 cm de longueur pour un diamètre de 30 cm.