Comment preparer son potager

Comment preparer son potager

Comment préparer la terre avant de commencer son potager ?

Avant de commencer à planter, votre sol devra être bien aéré. Rien de plus simple pour cela, vous devrez retourner le sol et le casser un peu s’il ne s’agit que de grosses mottes de terre très compactées et le mélanger avec du compost ou du terreau.

Au début du printemps, ajoutez au sol un mulch ou un engrais vert semé en automne, partiellement décomposé. Éliminer l’excédent de matière organique dans le tas de compost. En l’absence d’amendements apportés à l’automne, fertilisez le sol avec un engrais spécial pour plantes à libération lente.

L’automne est le moment de préparer votre potager pour qu’il soit à son apogée au printemps. Vous pouvez récolter vos derniers légumes et mettre les vieilles plantes au compost (si elles ne sont pas malades bien sûr).

Comment préparer le potager en mars ?

Quand préparer son potager Si vous pouvez nettoyer votre potager à la fin de la saison des récoltes, préparez le sol au printemps avant les premiers semis et les premières plantations. Il est important d’ameublir le sol et d’ameublir les mottes.

Quand mettre du fumier dans le jardin potager ?

Quand et comment épandre du fumier dans son potager ? Généralement, en automne, il est conseillé d’épandre le fumier en le recouvrant de paille, de feuilles mortes et de branchages car il faut environ 6 mois pour bien se décomposer.

Pour quels légumes appliquer de la fumure Ne mettez pas d’oignons, d’ail, d’échalotes et de carottes dans les parcelles qui ont reçu de la fumure… En revanche, les légumes gourmands qui ont un cycle long seront appréciés. Ce sont des citrouilles, des concombres, des courgettes, ainsi que des melons, des tomates et, bien sûr, du chou.

Quand épandez-vous du fumier et combien par m2 ? A l’automne, épandez du fumier, à raison de 100 à 300 kg par 100 m2 (soit 1 à 3 kg par m2), sur le sol grossièrement travaillé et laissez-le en surface, car ce matériau, surtout s’il est bien paillé , a besoin d’oxygène pour se décomposer.

Au printemps, bien compostée, elle peut être épandue au potager, libérant progressivement des sources de potassium et d’azote. Il servira également de paillis au pied des plantations les plus exigeantes (courgettes, tomates).

Comment préparer la terre pour faire un potager ?

Tout commence par ameublir la terre, à l’aide d’une ghrelinette (ou aérobêche) si votre terre n’est pas trop lourde pour cela. Sinon, retourner la terre avec une fourche pelle, en mottes grossières, sans émietter ni ratisser ensuite.

Equipez-vous d’outils de base Par exemple, une fourchette est indispensable. « La première année au potager, la fourche va permettre de mélanger le compost à la terre du jardin, soit avec une fourche bêcheuse si la terre est lourde, soit avec une fourche écologique si la terre est légère », analyse Olivier Lefebvre.