Comment préparer la terre pour un potager

Comment préparer la terre pour un potager

Quand et comment préparer la terre du potager ?

Avant la plantation, le sol du potager doit être prêt. Pour cela, il faut le nourrir. Le compost remplira ce rôle, vous pouvez l’acheter ou le fabriquer vous-même. Il est également possible de préparer son potager avec du fumier de cheval, un excellent ajout avant culture ou une bonne terre passe-partout.

Au début du printemps, incorporez au sol le paillis ou l’engrais vert semé à l’automne, partiellement décomposé. Éliminer l’excédent de matière organique dans le tas de compost. En l’absence de modifications apportées à l’automne, fertilisez le sol avec un engrais végétal spécial à libération lente.

Comment savoir si la terre est bonne pour le potager ?

Prenez de la terre profonde (10 à 15 cm sous la surface du sol) et remplissez une bouteille à moitié avec cette terre. Ajouter de l’eau et agiter vigoureusement pendant 3 minutes. Laisser reposer la bouteille entre 1 et 24 heures. Analysez le sol avec une règle.

La façon idéale de remplir un potager est d’utiliser un mélange de matière organique décomposée, de compost ou de fumier, et de terre végétale légèrement limoneuse, qui retiendra l’eau et les éléments fertilisants.

La résistivité (Ï) d’un sol s’exprime en ohmmètres (λ. m). Cela correspond à la résistance théorique en ohms pour un cylindre de sol d’une section de 1 m2 et de 1 m de longueur. La mesure permet de connaître la capacité de la terre à conduire le courant électrique.

Creusez un petit trou et remplissez-le d’eau. Si l’eau pénètre rapidement, le sol est probablement sablonneux. Si l’eau ne pénètre pas bien et a tendance à s’accumuler, votre sol ne se draine pas très bien et contient probablement de l’argile.

Quand mettre du fumier dans le jardin potager ?

Quand et comment épandez-vous de l’engrais dans votre potager ? En général, c’est en automne qu’il est recommandé d’épandre l’engrais en le recouvrant de paille, de feuilles mortes et de branches car il faut environ 6 mois pour qu’il se décompose correctement.

Pour quels légumes apporter de l’engrais Ne mettez pas d’oignons, d’ail, d’échalotes et de carottes sur des parcelles qui ont reçu de l’engrais… En revanche, les légumes gourmands qui ont un cycle long apprécieront. Ce sont des courges, des concombres, des courgettes, ainsi que des melons, des tomates et, bien sûr, du chou.

Quand faut-il épandre de l’engrais et combien par m2 ? A l’automne, épandre l’engrais, à raison de 100 à 300 kg par 100 m2 (soit 1 à 3 kg par m2), sur un sol grossièrement travaillé, et le laisser en surface, car ce matériau, surtout s’il est bien tendu , a besoin d’oxygène pour se décomposer.

Au printemps, bien composté, il peut être épandu au potager, libérant progressivement les ressources potassiques et azotées. Il servira également de paillis au pied des plantations les plus exigeantes (concombres, tomates).

Comment préparer la terre avant de commencer son potager ?

Avant de commencer la plantation, le sol doit être très aéré. Pour cela rien de plus simple, il faut retourner la terre et la casser un peu si elle n’est constituée que de grosses mottes de terre très compactes et la mélanger soit avec du compost, soit avec du terreau.

L’automne est le moment de préparer votre potager pour qu’il soit superbe au printemps. Vous pouvez récolter vos derniers légumes, et mettre les vieilles plantes au compost (si elles ne sont pas malades bien sûr).