Comment pratiquer la permaculture

Comment pratiquer la permaculture

Comment démarrer un petit potager en permaculture ?

Equipez-vous du matériel de base Par exemple, une fourchette est une nécessité. « La première année du potager, la fourche va permettre de mélanger le compost avec la terre du jardin, soit avec une fourche bêcheuse si la terre est lourde, soit avec une fourche écologique si la terre est légère », avis Olivier Lefebvre. Lire aussi : Comment preparer terre pour potager.

Formation pour monter sa propre petite ferme en permaculture. C’est une pratique qui vous donnera une excellente idée d’entreprise! Vous pouvez faire du Wwofing, travailler dans des jardins communs ou partagés, des associations, faire des stages ou faire de l’exercice avec vos voisins, dans le jardin d’un ami.

Le travail du sol se fait après la saison des pluies, lorsque le sol n’est plus collant et avant qu’il ne durcisse. Il est notamment conseillé d’éviter de labourer le sol en le changeant, ce qui a pour effet d’enterrer toutes les petites bêtes qui vivent sur l’eau et ont besoin d’oxygène.

Lire aussi

Pourquoi mettre du carton dans le potager ?

Comment utiliser le carton Tout d’abord, arrosez abondamment la terre végétale que vous allez pailler. Déchirez ensuite le carton en morceaux et placez-le directement sur le sol, autour de vos légumes. Sur le même sujet : Comment utiliser le crottin de cheval au potager. Maintenant, mouillez le carton pour qu’il soit bien imbibé d’eau.

Le carton vert, sans colorants chimiques, peut remplacer le paillage classique. Il se répand sur la pelouse, permet de désherber sans changer le sol et favorise la prolifération des vers.

A volume égal, l’ardoise apportera plus de matière carbonée que le papier (qui pèse moins). De plus, des morceaux de carton fourniront une structure aérienne au compost avant qu’il ne commence à se décomposer, tandis que le papier peut empêcher l’air de passer à travers.

Il suffit de poser des boîtes brunes au sol pour pouvoir nettoyer la zone abîmée sans trop d’effort. Assurez-vous qu’ils sont exempts d’encre et suffisamment épais pour laisser passer la lumière. Mais comme les boîtes sont réutilisables, elles peuvent toujours être utilisées à bon escient.

Quels légumes planter en permaculture ?

En permaculture, la terre n’est jamais retournée ni déterrée. En revanche, l’aération est autorisée, à une profondeur de 15 cm, à l’aide d’une pince ou d’une grelinette. Ceci pourrait vous intéresser : Quand planter des tomates. Placer les plantes les plus hautes au milieu permet, en plus de faciliter leur accès à toutes, d’ombrager les plantes plus petites.

Combler les vides avec du BRF (Bois Raméal Fragmenté) et autres déchets et branchages. Étalez ensuite une couche de feuilles mortes riches en carbone. Puis une couche de fumier mûri et/ou de compost. Choisissez du fumier de cheval pour une bonne décomposition de la matière organique trouvée ci-dessous.

Légume aimer la présence de
Betterave céleri, chou, laitue, haricots, oignon, radis
Un jardinier ail, aneth, endives, laitue, oignon, petits pois, poireau, radis, laitue, tomate, ciboulette
Chou betterave, haricots, laitue, pois, laitue, tomate
Courgettes et courges ciboulette, échalotes, haricots, oignons, petits pois

Comment débuter dans la permaculture ?

Avant de creuser dans votre cour pour démarrer un potager en permaculture, jetez-y un œil et faites un plan, même approximatif. Cela vous permet de réduire les pertes d’énergie à l’avenir. Lire aussi : Comment faire son potager bio. La permaculture étant une approche holistique, il est important à ce stade de penser votre paysage dans sa globalité.

Le paillage de terre est également largement utilisé pour préparer le sol en permaculture. C’est une méthode recommandée pour fournir de la chaleur au sol, protéger les plantes et conserver l’humidité. En compactant le sol, vous pouvez réduire l’irrigation de 40 %.

L’automne est un bon moment pour établir de nouveaux champs de culture, car le sol devra s’améliorer tout au long de l’hiver.