Comment pailler son potager

Comment pailler son potager

Quel est le meilleur paillage pour un potager ?

Utilisez un paillis minéral sur un sol riche. L’ardoise est l’un des paillages minéraux les plus connus et les plus efficaces, tandis que le paillage de chanvre sera très efficace en été et pour les plantes qui aiment la chaleur.

Seules les cultures qui n’aiment pas l’humidité, comme l’ail, les oignons et les échalotes, ne paillent pas.

Le paillis de foin est riche en nutriments et se décompose mieux et plus rapidement que la paille, tout en nourrissant le sol. Une épaisseur de 8 à 10 cm de paillis de foin pour vos tomates nous semble largement suffisante dans la plupart des cas.

Quels sont les inconvénients du paillage ?

Le paillis empêche l’eau de pluie de s’évaporer et retient ainsi l’humidité dans le sol, ainsi les racines de vos plantes restent à la bonne température et bénéficient d’une humidité optimale. En effet, le paillis permet de retenir près de 90 % de l’humidité, contre 20 % pour les sols sans paillis.

Le bois déchiqueté, également appelé Ramial Fragmented Wood ou BRF ou copeaux de bois, est certainement la meilleure option.

Si vous préférez utiliser du paillis naturel, il est recommandé de privilégier les tissus de paillage qui sont tissés à partir de fibres végétales, car contrairement au plastique, ils sont biodégradables. Vous pouvez trouver des tissus fabriqués à partir de fibre de lin, de fibre de coco ou de jute.

Comment faire un bon paillage pour le potager ?

Les flocons de lin ou de chanvre sont utiles pour les sols lourds, ce qui les rend plus légers. Ils protègent bien contre le refroidissement du sol en fin de saison, ils conviennent donc aux dernières plantes-racines. Le compost est idéal pour enrichir le sol et sa couleur sombre aide à le réchauffer.

Vous avez des tontes de gazon séchées, des feuilles mortes, des rognures broyées… Étalez le paillage sur 5 cm d’épaisseur environ, au sol sans les racines des vivaces (tiges, carex…) qui peuvent pénétrer même une épaisse couche de paillis.

Quels légumes à pailler ?

Différents types de légumes peuvent être paillés en permaculture : tomates, courgettes, poivrons, aubergines, pommes de terre et tubercules, choux…

Attention à ne pas pailler les plantes qui ont peur de l’humidité comme l’ail, l’échalote ou l’oignon !

Carottes, potirons, fraises, melons peuvent être paillés avec de la paille (5 à 10 cm). Les haricots, laitues, navets, choux, épinards, radicchio, radis, fraises, poireaux, courges, tomates peuvent être entourés de résidus verts râpés ou BRF (5 à 7 cm).

Quel paillage pour empêcher les mauvaises herbes ?

Toile de paillage Si vous préférez utiliser un paillis naturel, il est recommandé de privilégier les toiles de paillage tissées à partir de fibres végétales, car elles sont biodégradables contrairement à celles en plastique. Vous pouvez trouver des tissus fabriqués à partir de fibre de lin, de fibre de coco ou de jute.

Faire bouillir de l’eau Faire bouillir de l’eau est l’un des moyens les moins chers et les plus faciles d’empêcher les mauvaises herbes de pousser dans votre sol. Versez simplement de l’eau bouillante directement dans les fissures au sommet de la mauvaise herbe pour la tuer lentement.

Le tissu de paillis et le feutre géotextile (également appelé bidim) sont des bâches utilisées dans le jardinage, les cultures et l’aménagement paysager pour empêcher les mauvaises herbes de pousser sur les remblais, sous les chemins de gravier ou pour la plantation.