Comment faire de la permaculture

Comment faire de la permaculture

Comment débuter dans la permaculture ?

Avant de pelleter votre jardin pour démarrer un potager en permaculture, observez-le puis faites un plan, même approximatif. Cela vous permet de limiter les futures pertes d’énergie. La permaculture étant une approche holistique, il est important de considérer votre terrain dans son ensemble à ce stade.

Le paillage du sol est également largement utilisé pour la préparation du sol en permaculture. C’est la technique recommandée pour réchauffer le sol, protéger les plantes et retenir l’humidité. En paillant le sol, vous pouvez réduire jusqu’à 40% l’arrosage des plantations.

L’automne est vraiment le meilleur moment pour créer de nouvelles parcelles, car le sol aura tout l’hiver pour s’améliorer.

Pourquoi mettre du carton dans le potager ?

Comment utiliser le carton Dans un premier temps, arrosez bien le potager que vous paillerez. Déchirez ensuite le carton en lanières et posez-le directement à la surface du sol, autour de vos légumes. Arrosez maintenant le carton pour qu’il soit bien imbibé d’eau.

Le carton brut, sans colorants chimiques, peut remplacer le paillage classique. Réparti sur la pelouse, il permet de désherber sans retourner le sol et favorise la reproduction des vers de terre.

A volume égal, le carton donnera plus de matière carbonée que le papier (c’est un peu plus lourd). De plus, les morceaux de carton donneront une structure aérée au compost avant qu’il ne commence à se décomposer, tandis que le papier pourra empêcher le passage de l’air.

Posez simplement les boîtes brunes sur le sol pour pouvoir nettoyer le terrain vague sans trop d’effort. Assurez-vous simplement qu’ils ne contiennent pas d’encre et qu’ils sont suffisamment épais pour laisser passer la lumière. Mais comme les boîtes sont recyclables à l’infini, elles pourraient encore être mieux utilisées.

Quels légumes planter en permaculture ?

En permaculture, le sol n’est jamais retourné ni déterré. En revanche, l’aération est autorisée, à une profondeur maximale de 15 cm, à l’aide d’une pince ou d’une ghrelinet. Placer les plantes les plus hautes au centre permet, en plus de faciliter l’accès à toutes, l’ombrage des plantes plus petites.

Combler les vides avec du BRF (Bois Raméal Fragmenté) et autres éclats et brindilles. Étalez ensuite une couche de feuilles mortes riches en carbone. Puis une couche de fumier mûr et/ou de compost. Préférez le fumier de cheval pour une bonne décomposition de la matière organique en dessous.

Des légumes j’aime la présence
Betterave céleri, chou, salade verte, haricots, oignon, radis
Carottes ail, aneth, endive, salade verte, oignon, petit pois, poireau, radis, salade, tomate, ciboulette
Chou betteraves, haricots, laitue, pois, laitue, tomates
Courgettes et courgettes ciboulette, échalotes, haricots, oignons, petits pois

Comment préparer le sol en permaculture ?

Saupoudrer une couche sèche de matière brune de 10 cm d’épaisseur : paille, coffrage broyé ramassé lors de la taille d’hiver, feuilles mortes… 5. Puis alterner matière verte et matière sèche (deux couches chacune). N’oubliez pas d’arroser ou de bien tremper chaque couche avant d’ajouter une nouvelle couche.

Pelouse tondue, riche en azote, au printemps et en été, saison où les légumes et autres plantes en ont besoin. Un paillis de carbone qui se compose de paille en été. BRF (bois ramial fragmenté) ou broyat l’automne suivant, lorsque les branches sont taillées puis broyées et déposées au sol.